mercredi 16 mars 2016

Le livre du mercredi

et bien...

y'en a pas.

Rien lu depuis 8 jours ! 

Posté par Miss Lau à 09:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

mercredi 9 mars 2016

Pandemia - Franck Thilliez

pandemia

 Un genre que je ne lis pas souvent...

Après cette lecture on ne voit plus les grippés du même oeil ! ;-)

Laissez-vous tenter

Posté par Miss Lau à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 2 mars 2016

Vernon Subutex - Virginie Despentes

 Vernon

4ème de couverture :

QUI EST VERNON SUBUTEX ?

Une légende urbaine.

Un ange déchu.

Un disparu qui ne cesse de ressurgir.

Le détenteur d'un secret.

Le dernier témoin d'un monde révolu.

L'ultime visage

de notre comédie humaine.

Notre fantôme à tous.

***

Lecture un peu étrange ... ??

Posté par Miss Lau à 09:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 24 février 2016

La sœur de Judith - Lise Tremblay

la soeur de judith

4 ème de couverture:

Dans ce cinquième livre, Lise Tremblay brosse un tableu du Québec rural des années d'après la Révolution tranquille, un Québec en pleine effervescence, où de nouvelles valeurs font leur chemin mais où la tradition s'accroche encore. Fine obsevatrice de l'humain, l'auteur de  La Héronnière  nous fait revivre ces années par le regard d'une fillette sera une adolescente avant la fin de l'été.

Posté par Miss Lau à 09:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 17 février 2016

Gros Coup de cœur !

pour ce livre :

station

 

Je ne vous en dis pas plus ... 

Bon mercredi

 

 

Posté par Miss Lau à 09:09 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 10 février 2016

La Héronnière - Lise Tremblay

La héronnière

4ème de couverture :

Les cinq nouvelles de La hérionnière mettent en scène un village en perdition où, sous les mensonges du quotidien, se cachent des drames croisés. Chacune d'elles aborde des aspects de la vie villageoise, derrière laquelle planent toujours le doute, les faux-semblants et le mystère. Où naissent donc les monstres qui poussent les personnages de cette chronique de l'arrière-pays à poser des gestes irrévocables ?

De son  écriture simple et fluide, Lise Tremblay cerne avec brio le clivage entre ville et campagne. Les citadins, en mal de tranquillité et d'authenticité, ont tôt fait de se heurter aux silences masquant difficilement les secrets douloureux des villageois. Ces derniers en proie au désarroi  menaçant leur survie, balancent entre désespoir et fuite vers la ville. Mais au-delà des considérations sociologiques, la fiction nous amène ici sur le terrain de l'âme humaine et aussi, peut-être, de l'âme d'une terre, l'esprit d'un lieu.

 

****

Une très belle lecture. 5 nouvelles, seulement...

 

Posté par Miss Lau à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 3 février 2016

délivrances - Toni Morrison

délivrances

4ème de couverture:

Dans son onzième roman, qui se roule à l'époque actuelle, Toni Morrison décrit sans concession des personnages longtemps prisonniers de leurs souvenirs et de leurs traumatismes.

Au centre du récit, une jeune femme qui se fait appeler Bride. La noirceur de sa peau lui confère une beauté hors norme. Au fil des ans et des rencontres, elle connaît doutes, succès et atermoiements. Mais une fois délivrée du mensonge -à autrui ou à elle-même- et du fardeau de l'humiliation, elle saura comme les autres,se reconstruire et envisager l'avenir avec sérénité.

***

Du même auteur, j'avais tenté de lire Beloved mais j'avais abandonné ...

J'appréhendais un peu la lecture de celui-ci ... Rien à voir,  Je l'ai lu d'une traite. 

Posté par Miss Lau à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 27 janvier 2016

Romain sans Juliette - Yves Jacob

Romain

4ème de couverture : 

A la faveur d'un séjour en Thaïlande chez des amis communs, Romain Le Garrec, écrivain à succès, trouve en Juliette, jeune professeur d'histoire-géographie, l'incarnation de son idéal féminin. Débute alors une passion dévorante qui se prolonge à leur retour, en Bretagne. Mais la puissance d'un amour se mesure à son exigence et ...à ses réalités. Car soudain, l'inimaginable survient. Au prix d'un douloureux sacrifice, Juliette quitte Romain, dévasté ...

Entre Saint-Malo, Dinard et Dinan (des lieux qui mes sont très familiers ...), radiographie d'un couple d'aujourd'hui, et récit bouleversant de leur amour et de ses dérives. 

 

Posté par Miss Lau à 09:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 20 janvier 2016

Someone - Alice Mac Dermott

 

someone

 

4ème de couverture :

Brooklyn, années 30, quartier irlandais. Marie vit avec ses parents, immigrés avant sa naissance, et son grand frère Gabe dans un minuscule appartement bien astiqué. Son père boit trop mais il aime sa fille tendrement. Sa mère a la rudesse des femmes qui tiennent le foyer. Tandis que Gabe se destine dès le plus jeune âge à la prêtrise, Marie traîne sur les trottoirs de New York avec ses copines, colportant les cancans du bloc d'immeubles, assistant aux bonheurs et aux tragédies d'une quartier populaire. Viendront le temps des premiers émois, puis du premier emploi, chez le croque-mort du quartier, le débonnaire M. Fagin. Un jour, elle rencontre Tommie, GI détruit par la guerre qui vient de s'achever, employé d'une brasserie de bière et ancien paroissien de Gabe. Tommie est ce qu'on appelle 'un gars bien'. Ensemble, ils vont élever quatre enfants qui connaîtront l'ascension sociale américaine.

Poignant et caustique, le récit de la très ordinaire vie de Marie - un parcours de femme, des tracas et des joies d'épouse, de mère, de fille, de soeur, d'amie- devient un témoignage historique évocateur de la communauté irlandaise du New York des années 30, du traumatisme de la guerre, des mutations sociologiques de l'époque contemporaine.

 

Posté par Miss Lau à 09:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 13 janvier 2016

On ne voyait que le Bonheur - Grégoire Delacourt

 on ne voyait

4ème de couverture:

Antoine, la quarantaine, est expert en assurances.

Depuis longtemps, trop longtemps, il estime, indemnise la vie des autres. Une nuit, il s'intéresse à la sienne, se demande ce qu'elle vaut vraiment.

Par une introspection sans concession, il nous entraîne au coeur de notre humanité, lui qui ne s'est jamais remis de son enfance,

balloté entre faux bonheur et réelles tragédies.

Orchestré en trois mouvements, du nord de la France à la côte ouest du Mexique, On ne voyait que le bonheur explore

aussi le pays de l'adolescence.

Et montre que le pardon et la rédemption restent possibles en dépit de tout.

***

La première partie ne m'a pas beaucoup plu. Mais il faut poursuivre ...

car  au final, j'ai beaucoup aimé !

Posté par Miss Lau à 09:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]